Google+ Badge

dimanche 19 avril 2015

Comment retrouver la joie de vivre en s' inspirant des enfants ?





       Les enfants escaladent les arbres, sautent dans des flaques d' eau, sont plein de
spontanéité et d' insouciance... Essayons de nous inspirer d' eux, cela nous fera le plus
 grand bien.


Les enfants sont plus courageux et entreprenants que nous, et en plus, ils savent communiquer
avec les autres et déléguer les corvées ! Pour leur plus grand bonheur, les enfants vivent
 l' instant  présent, ne pensent ni au passé ni à l'avenir. Si nous pouvions conserver toute notre
 vie cette légèreté de l' enfance, nous serions heureux, plus décontractés, moins stressés.
Quoique... Nous avons également besoin de sérieux et de sens des réalités.
Sans retomber dans l' enfance, nous pouvons tout de même reprendre à notre compte quelques
points forts des jeunes enfants pour plus de bien-être!



  •     Ils rient le plus souvent possible 


Les enfants rient environ 400 fois par jour , tandis que nous, les adultes , seulement en
moyenne 15 fois ...
Pour cette raison, les enfants sont de meilleure humeur, plus optimistes et en meilleure
 forme.

Comment s' en inspirer ?

 Faites vous contaminer consciemment. Regardez plus de comédies, entourez vous de
 personnes  gaies qui voient la vie du bon coté. C' est contagieux 



  •     Ils ont une capacité à s' étonner des choses 


Il est rare de voir un adulte ouvrir grand les yeux et la bouche par respect et/ou par
 étonnement comme le font les enfants face à quelque chose qui les impressionne.
Pourtant, associer une attitude imperturbable à l'expérience, au savoir et au savoir-faire
est un tort! Les personnes qui paraissent trop sérieuses ne sont pas intelligentes, mais 
blasées. A l' inverse,  les hommes et les femmes très instruits et cultivés comme les 
chercheurs, ou , tout simplement ceux qui ont une passion sont capables de s' étonner 
avec respect. 
Or, le fait de s'étonner rend enthousiaste et plus heureux.

Comment s' en inspirer ?

Essayez de trouver des réponses aux interrogations des enfants et, surtout, posez-vous 
des questions sur des choses qui vous paraissent aller de soi, comme ouvrir les yeux et 
redécouvrir les merveilles de la nature.



  •    Ils se moquent de la valeur matérielle



Les enfants n' accordent pas d'importance au prix ou à l' apparence d'un objet. 
La preuve, essayez de remplacer leur nounours sans œil ou sans oreille par un jouet
flambant neuf ... Un enfant mise sur des objets qui l' ont rendu heureux dans le passé,
 qu' il affectionne, et peu importe s' ils sont abîmés !

Comment s' en inspirer ?

En tant qu' adulte, il nous est impossible d'ignorer la pression sociale autour des biens
 matériels.
Par ailleurs, il est satisfaisant de pouvoir s' acheter de beaux objets. Mais se souvenir de
cequi est réellement important permet de prendre un peu de distance avec la valeur des
choses et les biens de consommation. De temps en temps, cela fait du bien !



  •     Ils savent être insouciants 
 
Bien sur, un enfant peut être préoccupé, triste, de faire du souci : mais quelques instants
 après,il est capable de penser à autre chose et de retrouver son insouciance. La vie n' a 
jamais autant de simplicité que pendant l' enfance !

Comment s' en inspirer?

Interrogez-vous régulièrement sur l'importance des problèmes qui vous tourmentent.
 Cela vous permettra, dans la grande majorité des cas, de vous rendre compte à quel 
point ce qui nous enlève notre insouciance s'avère, en réalité, le plus souvent parfaitement
 insignifiant !


  •  Ils prennent le temps de l' observation.

Comment fait l' araignée pour tisser sa toile ? Comment le chien trouve-t-il un objet 
caché? Un enfant sait répondre à ce genre de questions, mais aussi à d'autres, car il observe
 de la même  façon le comportement des humains et questionne:" Pourquoi tu pleures?" ou
 "pourquoi dis tu que ce monsieur est handicapé? 


Comment s'en inspirer?

Observer, se poser des questions est une attitude qui nous permet, nous, adultes de mieux
comprendre les réactions des autres et de réajuster notre comportement. Quand on observe
bien et que l'on pose des questions directes, nous évitons malentendus, vexations, silences ...


  • Ils arrivent vraiment à se concentrer 

Souvent, les enfants sont tellement plongés dans leur activité qu'ils oublient tout ce 
qui est autour d'eux, ce qui provoque une sensation (et plus tard des souvenirs) d'un
 bonheur profond.

Comment s' en inspirer?

L' immersion totale dans une activité n'est possible que si elle nous plait.Pour y arriver,
oubliez la capacité trop souvent valorisée de faire plusieurs choses à la fois! elle ne mène
qu'au stress et à la médiocrité.
Si vous voulez accomplir une chose à la perfection, accordez lui toute votre attention et 
donnez vous tous les moyens pour réussir! vous en retirerez alors de la satisfaction et une
profonde sensation de bonheur.

  • Ils font preuve d'un peu d’égoïsme
Les enfants demandent sans hésitation, et sans mauvaise conscience : " Tu peux lacer 
mes chaussures ? Tu peux m'ouvrir le paquet de biscuits ?" Ils acceptent des cadeaux 
sans se sentir aucunement obligés de rendre la pareille et ils se réjouissent sans vergogne
de leurs succès, de leurs progrès et du moindre compliment

Comment s' en inspirer ?

Si l' on vous complimente sue votre  tenue, ne répondez pas : " Elle est toute vieille". 
Dites plutôt: " Merci, je l'aime beaucoup" et faites ,vous aussi, des compliments: en se
réjouissant du bonheur des autres,  et en le montrant, on augmente la probabilité que les autres réagissent de la même façon devant nos réussites. 


  • Ils vont vers les autres et font le premier pas sans hésiter 
Nous remarquons immédiatement le nouveau venu asiatique à la maternelle. Nous 
nous demandons alors : sait-il parler français ? Pourra-t-il jouer avec notre enfant ? Les 
enfants, eus, haussent les épaules quand on leur demande s'ils ont remarqué quelque chose 
de particulier chez le nouveau venu. De leur point de vue, chaque enfant est un camarade
de jeux potentiel, et il ira lui demander de jouer avec lui.

Comment s' en inspirer?

Beaucoup d'adultes partent de l'idée qu'ils ne sont pas assez intéressants pour aller vers les
 autres, ce qui les empêche d' être décontractés et plus confiants dans leurs démarches.
Pourquoi ne pas oser une tentative d' approche ? Si l' autre n' est pas intéressé, tant pis 
pour lui. A l' inverse, beaucoup partent de l' idée que si l' autre est différent, c' est qu'il
est inintéressant.  Pourquoi ne pas oser une tentative d' approche ? Vous pourriez être
surpris de ce que peuvent vous apporter l' autre en terme de richesse intérieure et de
chaleur humaine.

  •  Ils pardonnent facilement 
Les enfants ne sont pas rancuniers. Capables de se disputer, de se bagarrer, ils se
réconcilient quelques instants après. Sans ressasser par la suite, de vielles histoires.

Comment s' en inspirer ?

La rancœur empoisonne la vie sans apporter la moindre solution! Or, notre rancœur est
la conséquence en même temps que le fruit de notre réaction.
Soit, nous rendons l'autre responsable d'un fait, soit nous allons essayer de comprendre la
situation qui l' a poussé à se comporter de façon si déplaisante. Essayez de comprendre les
réactions de quelqu'un permet de lui pardonner. 


  • Ils ne se découragent pas après l'échec 
Avant de faire ses premiers pas , un enfant tombe en moyenne 500 fois ! Et même s' il
pleure, il n' abandonne jamais. Il apprend de ses erreurs et ne se décourage pas. Sinon,
il ne ferait pas de progrès

Comment s' en inspirer ?

Imaginez votre réussite ainsi que ce que vous allez ressentir après avoir surmonté tous
les obstacles. La fierté, l' euphorie et le bonheur méritent bien une deuxième tentative !
Si vous continuez à douter, établissez une liste avec tout ce que vous avez réussi jusqu'à
présent dans la vie: cela augmente l'estime de soi et encourage à continuer !


J' espère que cet article vous aidera. Après tout, 


                                   Nous ne sommes que de grands enfants